Je viens te confier un grand secret !

Avant d’être grande et fĂ©e, j’ai Ă©tĂ© petite et mĂŞme bĂ©bĂ©, exactement comme toi !
Mais une nuit…Je crois que j’avais 6 ans, j’ai fait un rêve magique…
J’étais fĂ©e, j’habitais dans la forĂŞt, les branches des arbres s’agitaient pour me dire bonjour…quand tout Ă  coup, de la clairière, sont arrivĂ©s plein de copains lutins et copines lutines !

Ensemble, on a jouĂ©, chantĂ©, dansĂ© et les fleurs riaient avec nous !
C’était un si joli rĂŞve que lorsque je me suis rĂ©veillĂ©e, ma dĂ©cision Ă©tait prise :
Quand je serai grande, je serai fée.
Vite, j’ai demandĂ© Ă  mes parents, Ă  ma maĂ®tresse, Ă  tout le monde :
S’il vous plaĂ®t Madame, s’il vous plaĂ®t Monsieur, comment fait-on pour devenir fĂ©e ?
Me croiras-tu ? Aucun adulte n’a su me rĂ©pondre.
J’ai compris que je devais me dĂ©brouiller toute seule !
J’ai appris Ă  lire et j’ai lu au moins mille histoires de fĂ©e ! J’ai appris que les fĂ©es Ă©taient gentilles, qu’elles respectaient la nature, qu’elles aimaient avoir des amis, aider les autres, jouer, chanter, danser, raconter des histoires…
Et justement moi aussi ! C’était super !

Alors j’ai imaginé que dans mon cœur, j’avais aussi une graine de fée et je l’ai faite grandir.
Seulement il y avait un gros problème :
Les fĂ©es de mes contes Ă©taient toutes magiques avec des baguettes qui transforment tout et dans aucun des livres, on expliquait comment devenir magique et oĂą acheter la baguette !
Alors j’ai pris une grande dĂ©cision !
J’ai dĂ©cidĂ© que je serai une fĂ©e toute simple, sans baguette, juste avec du courage, des chansons et des lunettes !
Et me voilĂ  !

Alors je te le dis : toi aussi, tu peux devenir fĂ©e ou homme-fĂ© !
Il te suffit de faire pousser ta graine de gentillesse, d’ajouter un flocon d’imagination et …

Ă  toi d’inventer ton Pays des FĂ©es !



pakitaandco@orange.fr - Copyright 2007-2009